sincérité


sincérité

sincérité [ sɛ̃serite ] n. f.
• v. 1280 « pureté »; lat. sinceritas
1Qualité d'une personne sincère. franchise, loyauté (cf. Bonne foi). « Et la sincérité dont son âme se pique A quelque chose, en soi, de noble et d'héroïque » (Molière). En toute sincérité. sincèrement. Sincérité brutale.
2Caractère de ce qui est sincère. Sincérité et vérité. « Vous doutez de la sincérité de mes paroles » (Musset). « Ils échangeaient des confidences [...] avec une liberté, une sincérité d'accent » ( Romains).
3Authenticité, absence de trucage. « Le lieutenant Grappa se saisit de mes papiers, en vérifia la sincérité » (Céline).
⊗ CONTR. Hypocrisie, insincérité.

sincérité nom féminin (latin sinceritas) Qualité de quelqu'un de sincère, qui exprime avec franchise ce qu'il pense : La sincérité du témoin ne peut être suspectée. Caractère de ce qui est l'expression fidèle des sentiments réels de quelqu'un : La sincérité des convictions d'un homme politique. Authenticité, absence de trucage, de contrefaçon : La sincérité d'une élection.sincérité (citations) nom féminin (latin sinceritas) Marcel Aymé Joigny 1902-Paris 1967 […] Une certaine espèce de menteurs dont chaque mensonge est un enchaînement d'authentiques accès de sincérité. Le Chemin des écoliers Gallimard Paul, dit Tristan Bernard Besançon 1866-Paris 1947 Les hommes sont toujours sincères. Ils changent de sincérité, voilà tout. Ce que l'on dit aux femmes Fayard André Gide Paris 1869-Paris 1951 On ne peut à la fois être sincère et le paraître. L'Immoraliste Mercure de France André Gide Paris 1869-Paris 1951 Nos actes les plus sincères sont aussi les plus calculés. Si le grain ne meurt Gallimard Julien Green Paris 1900-Paris 1998 Académie française, 1971 La sincérité est un don comme un autre. N'est pas sincère qui veut. Journal Plon Max Jacob Quimper 1876-Drancy 1944 […] Une œuvre sincère est celle qui est douée d'assez de force pour donner de la réalité à une illusion. Art poétique Émile-Paul Maurice Maeterlinck Gand 1862-Nice 1949 S'il est incertain que la vérité que vous allez dire soit comprise, taisez-la. Le Double Jardin Fasquelle Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 […] J'ai le défaut D'être un peu plus sincère en cela qu'il ne faut. Le Misanthrope, I, 2, Alceste Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, On ne lâche aucun mot qui ne parte du cœur. Le Misanthrope, I, 1, Alceste Blaise Pascal Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662 Je ne crois que les histoires dont les témoins se feraient égorger. Pensées, 593 Commentaire Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg — laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue — le fragment d'où la citation est tirée. Jean Prévost Saint-Pierre-lès-Nemours 1901-près de Sassenage, Vercors, 1944 Comment lutter de sincérité avec André Gide ? Nous n'en avons qu'une, et il en a douze. Les Caractères Albin Michel Marcel Proust Paris 1871-Paris 1922 Une vérité clairement comprise ne peut plus être écrite avec sincérité. Essais et articles, Senancour c'est moi Gallimard Raymond Radiguet Saint-Maur-des-Fossés 1903-Paris 1923 Il n'était habile à exprimer que ce qu'il n'éprouvait pas. Le Bal du comte d'Orgel Grasset Jacques Rivière Bordeaux 1886-Paris 1925 La sincérité est un perpétuel effort pour créer son âme telle qu'elle est. De la sincérité envers soi-même Gallimard Romain Rolland Clamecy 1866-Vézelay 1944 Ne jamais formuler un mot de plus ou de moins que ce que l'on croit vrai. Le Voyage intérieur Albin Michel Laozi ou Lao-tseu VIe-Ve s. avant J.-C. Parole parée n'est pas sincère. Tao-tö-king, LXXXI sincérité (synonymes) nom féminin (latin sinceritas) Qualité de quelqu'un de sincère, qui exprime avec franchise ce...
Synonymes :
- loyauté
Contraires :
- bluff (familier)
- comédie
- déloyauté
- fausseté
Caractère de ce qui est l'expression fidèle des sentiments réels...
Synonymes :
- authenticité
Contraires :
- insincérité
Authenticité, absence de trucage, de contrefaçon
Contraires :
- inauthenticité

sincérité
n. f.
d1./d Qualité d'une personne ou d'une chose sincère.
d2./d Caractère de ce qui n'est pas altéré, truqué. La sincérité d'une élection.

⇒SINCÉRITÉ, subst. fém.
A. — Qualité d'une personne sincère, qui exprime des sentiments réellement éprouvés, qui ne cache pas ses pensées. Synon. franchise, loyauté; anton. fourberie, hypocrisie. Sincérité absolue, convaincante; affirmer, déclarer, s'exprimer, répondre avec sincérité; douter de la sincérité de qqn. Ils se parlaient de tout avec une sincérité parfaite, qui quelquefois eût semblé bien impolie à un indifférent, et toujours trop naïve (STENDHAL, L. Leuwen, t. 2, 1835, p. 175). Elle avait une sincérité de détail, qui la poussait à parler, à avouer (...); et moi j'avais une sincérité d'ensemble, qui me poussait à composer, (...) au prix de menus mensonges, chaque jour, chaque mois de franchise (GIRAUDOUX, Simon, 1926, p. 108).
Loc. adv. En toute sincérité. Sincèrement. Mais toi, en toute sincérité, qu'est-ce que tu désires? (MONTHERL., Fils personne, 1943, I, 3, p. 280). Elle chuchota très bas... Tu dors? et je faillis lui répondre en toute sincérité: « Oui, maman » (COLETTE, Pays connu, 1949, p. 76).
En partic. Qualité d'un artiste qui s'exprime de façon sincère; caractère de l'œuvre ainsi obtenue. La sincérité de l'acteur. Ne point mentir ni dans la composition de l'ensemble, ni dans celle des moindres détails de l'édifice à construire. À coup sûr, aujourd'hui, un parti pris de sincérité absolue serait très nouveau et probablement très piquant (VIOLLET-LE-DUC, Archit., 1863, p. 485). Le cas extrême de la sincérité littérale a pour aboutissement inévitable (...) le roman à clef (DU BOS, Journal, 1925, p. 369).
P. méton., rare. Attitude, comportement, réaction sincère. Tant de grâces à recevoir pour des flatteries, tant de persécutions à recueillir pour des sincérités (CHATEAUBR., Mém., t. 2, 1848, p. 509). Même si le psychanalyste a des sincérités successives, quelle créance accorder à un monsieur qui change de Weltanschauung à chaque heure? (CHOISY, Psychanal., 1950, p. 25).
B. — Caractère de ce qui est sincère, de ce qui est exprimé de façon sincère. Sincérité des déclarations, d'une promesse. Ses lettres avaient quelque valeur par leur sincérité froide et tranchante (SAND, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 334). Sans mettre en doute la sincérité des motifs qui inspiraient cet avis, je jugeai bon de ne pas le suivre (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 295).
C. — Caractère authentique d'un acte administratif, d'un document, d'un témoignage. Synon. authenticité; anton. falsification, trucage. On peut donc distinguer une critique de sincérité destinée à déterminer si l'auteur du document n'a pas menti, et une critique d'exactitude destinée à déterminer s'il ne s'est pas trompé (LANGLOIS, SEIGNOBOS, Introd. ét. hist., 1898, p. 139). Les commissaires aux comptes doivent garantir, après examen, la sincérité des comptes de la société (...) c'est-à-dire certifier que ceux-ci sont exempts de toute fraude (Gestion fin. 1979).
[Dans le cadre d'un scrutin] Synon. régularité, vérité. La sincérité des opérations électorales. La sincérité des élections, la liberté de la presse, toutes les libertés imaginables (ZOLA, E. Rougon, 1876, p. 365). Toute une série de dispositions légales ou règlementaires visent la sincérité du scrutin (VEDEL, Dr. constit., 1949, p. 366).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: -ce-; dep. 1740: -cé-. Étymol. et Hist. 1. a) XVe s. [ms.] « caractère de ce qui est sincère » la cinseritez de vostre amour (BRUN DE LONG BORC, Cyrurgie, ms. de Salis, f ° 1a ds GDF. Compl.); b) 1676 « parole, propos sincères » (Mme DE SÉVIGNÉ, Corresp., éd. R. Duchêne, t. 2, p. 316); surtout au plur. 1685 (ID., ibid., t. 3, p. 192); 2. 1516 [éd.] « qualité d'une personne sincère » ici, p. méton. ([JEAN DE VIGNAY], Miroir histor. ds DELB. Notes mss); 3. 1842 diplom. « authenticité d'un acte » (Ac. Compl.). Empr. au lat. d'époque impériale sinceritas « pureté, intégrité » au propre et au fig., dér. de sincerus, v. sincère. Fréq. abs. littér.:1 533. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 534, b) 1 230; XXe s.: a) 2 586, b) 2 995. Bbg. BALL (P. M.). Sincerity: the Rise and Fall of a Critical Term. Mod. Lang. R. 1964, t. 59, pp. 1-11. — KERBRAT-ORECCHIONI (C.). L'Énonciation de la subjectivité dans le lang. Paris, 1980, pp. 213-214. — QUEM. DDL t. 10.

sincérité [sɛ̃seʀite] n. f.
ÉTYM. V. 1280, « pureté »; lat. sinceritas, de sincerus « pur, intact ». → Sincère.
Caractère sincère.
1 (XVe). Qualité d'une personne sincère (1.). Franchise, loyauté (cit. 1). || La sincérité de qqn envers qqn, sa sincérité. || Sincérité parfaite (→ Doute, cit. 10; ligne, cit. 51), absolue (→ Programme, cit. 1), profonde (→ Opposition, cit. 8). Ouverture (de cœur). || Renoncer à la sincérité (→ Façonner, cit. 17). || Avouer, protester (cit. 1), juger… avec sincérité (→ Éphèbe, cit. 4; ingénuité, cit. 1). — ☑ Loc. En toute sincérité (→ Fluor, cit. 1; rixe, cit. 2). || En toute sincérité, je ne le pense pas. Sincèrement.
1 Et la sincérité dont son âme se pique
A quelque chose, en soi, de noble et d'héroïque.
Molière, le Misanthrope, IV, 1.
2 La sincérité est une ouverture de cœur. On la trouve en fort peu de gens, et elle que l'on voit d'ordinaire n'est qu'une fine dissimulation, pour attirer la confiance des autres.
La Rochefoucauld, Maximes, 62.
3 La sincérité me paraît l'expression de la vérité; la franchise, une sincérité sans voiles; la candeur, une sincérité douce; l'ingénuité, une sincérité innocente; l'innocence, une pureté sans tache.
Vauvenargues, De l'esprit humain, III, XLV.
4 Le mot sincérité est un de ceux qu'il me devient le plus malaisé de comprendre. J'ai connu tant de jeunes gens qui se targuaient de sincérité (…) Certains étaient prétentieux et insupportables; d'autres, brutaux; le son même de leur voix sonnait faux (…) En général se croit sincère tout jeune homme à convictions et incapable de critique.
Gide, Nouveaux prétextes, p. 169.
(Littér., art). || Sincérité artistique (→ Sincère, cit. 3). Authenticité (cit. 9). || Sincérité de l'écrivain (→ 1. Dire, cit. 19; je, cit. 8; 2. mèche, cit. 2). aussi Exactitude, vérité.
5 Il n'y a plus que Saint-Sulpice où l'on écrive comme à Port-Royal, c'est-à-dire avec cet oubli total de la forme qui est la preuve de la sincérité.
Renan, Souvenirs d'enfance, IV, I, Œ. compl., t. II, p. 830.
Rare. (Une, des sincérités). Attitude, comportement, réaction sincère. → Régicide, cit. 2.
2 (Déb. XVIIe). Caractère de ce qui est sincère (2.). || Vous doutez (cit. 24) de la sincérité de mes paroles (→ aussi Excuse, cit. 6). || La sincérité de ma foi (→ Puis, cit. 4), de mes sentiments, de ses convictions… || Leurs lettres sont d'une parfaite sincérité (→ Guinder, cit. 7).(Littér., art). → Pastorale, cit.. || La manière (cit. 13) est le défaut de sincérité dans le sentiment.
6 Dans ses jugements sur Mérope, Zaïre, Sémiramis et Rodogune, ce n'est point telle ou telle invraisemblance particulière qu'il relève; il s'attaque à la sincérité des sentiments et des caractères (…)
Mme de Staël, De l'Allemagne, II, VI.
7 Si nous avons été réellement touchés, la sincérité de notre émotion passera chez les autres.
Corot, raconté par lui-même…, p. 86.
8 Ils échangeraient des confidences sur leur passé, leurs goûts, leurs rêveries, avec une liberté, une sincérité d'accent qu'ils n'avaient jamais connues entre eux (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XX, p. 148.
3 (1842). Caractère authentique et sincère (3.); absence de trucage. Authenticité. || La sincérité et la régularité de l'exécution du budget (→ Contrôle, cit. 1). || Mettre en doute la sincérité de certaines élections.
9 À l'arrivée, le lieutenant Grappa se saisit de mes papiers, en vérifia la sincérité, les recopia (…)
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 140.
CONTR. Artifice, astuce, bluff, cachotterie, cabotinage, comédie, dissimulation, esbroufe, fausseté, fourberie, hypocrisie, imposture, insincérité; affectation, déguisement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sincerite — Sincérité La sincérité est la propriété de celui qui dit vrai à propos de ses sentiments, de ses pensées et désirs. La sincérité peut être vue comme une vertu philosophique ou comme un risque pratique. Sommaire 1 Étymologie 2 Sincérité dans les… …   Wikipédia en Français

  • sincerité — Sincerité. s. f. Candeur, franchise, qualité de ce qui est sincere. Il paroist une grande sincerité en ses actions, en ses discours. je vous parle avec sincerité. il n y a point de sincerité dans son procedé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Sincérité — La sincérité est l expression fidèle des sentiments réels[1], par la vérité. La sincérité peut être vue comme une vertu philosophique ou comme un risque pratique. Sommaire 1 Étymologie 2 Sincérité dans les philosophies orientales …   Wikipédia en Français

  • sincérité — (sin sé ri té) s. f. 1°   Qualité de l homme sincère. •   La sincérité est une ouverture de coeur qui nous montre tels que nous sommes ; c est un amour de la vérité, une répugnance à se déguiser, un désir de se dédommager de ses défauts et de les …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SINCÉRITÉ — s. f. Candeur, franchise, qualité de ce qui est sincère. Il paraît une grande sincérité dans ses actions, dans ses discours, dans ses manières. Je vous parle avec sincérité. Il n y a point de sincérité dans son procédé. Croyez à la sincérité de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SINCÉRITÉ — n. f. Caractère de celui qui est sincère. On constate une parfaite sincérité dans ses paroles. Je vous parle en toute sincérité. Il se dit aussi du Caractère de ce qui est sincère. Croyez à la sincérité de mes promesses …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Sincérité —          WILDE (Oscar)     Bio express : Écrivain et auteur dramatique britannique (1854 1900)     «La valeur d une idée n a rien à voir avec la conviction de celui qui l exprime. Bien mieux, moins le défenseur est sincère et plus l idée a la… …   Dictionnaire des citations politiques

  • sincérité — nf. sinséritâ (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Sincerité —    см. Искренность …   Философский словарь Спонвиля

  • Principe de sincérité budgétaire — Finances publiques en France Principes budgétaires Annualité · Spécialité · Unité Universalité · Sincérité Législation LOLF · Loi de finances Loi de financement de la sécurité sociale …   Wikipédia en Français